Les 5 Mystères Lumineux

Les 5 Mystères Lumineux du Chapelet avec la Bible de Jérusalem sont à réciter le jeudi et correspondent à la vie publique du Christ.

Nous commençons par « Je crois en Dieu », suivi du « Notre Père » et de 3 « Je vous salue Marie », puis « Gloire au Père ». Ces premiers « Notre Père » et « Je vous salue Marie » sont récités aux intentions du Pape.

 

Premier Mystère Lumineux : « Le Baptême de Jésus »

Baptême.jpg

Alors Jésus arrive de la Galilée au Jourdain, vers Jean, pour être baptisé par lui. Celui-ci l’en détournait, en disant: « C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et toi, tu viens à moi! » Mais Jésus lui répondit: « Laisse faire pour l’instant: car c’est ainsi qu’il nous convient d’accomplir toute justice. » Alors il le laisse faire. Ayant été baptisé, Jésus aussitôt remonta de l’eau; et voici que les cieux s’ouvrirent: il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici qu’une voix venue des cieux disait: « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur. » (Mt 3,13-17)

Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette première dizaine en l’honneur de ton Baptême dans le Jourdain, et nous te demandons, par ce mystère et par l’intercession de ta sainte Mère, une plus profonde fidélité aux promesses de notre Baptême.

« Notre Père »,  10 « Je vous salue Marie », « Gloire au Père »

Prière : Grâce du Baptême de Jésus, descends dans mon âme et rends-la vraiment fidèle à Dieu.

Deuxième Mystère Lumineux : « Les Noces de Cana »

Noces de Cana.jpg

Le troisième jour, il y eut des noces à Cana de Galilée, et la mère de Jésus y était. Jésus aussi fut invité à ces noces, ainsi que ses disciples. Et ils n’avaient pas de vin, car le vin des noces était épuisé. La mère de Jésus lui dit: « Ils n’ont pas de vin. » Jésus lui dit: « Que me veux-tu, femme? Mon heure n’est pas encore arrivée. » Sa mère dit aux servants: « Tout ce qu’il vous dira, faites-le. » Or il y avait là six jarres de pierre, destinées aux purifications des Juifs, et contenant chacune deux ou trois mesures. Jésus leur dit: « Remplissez d’eau ces jarres. » Ils les remplirent jusqu’au bord. Il leur dit: « Puisez maintenant et portez-en au maître du repas. » Ils lui en portèrent. Lorsque le maître du repas eut goûté l’eau devenue vin – et il ne savait pas d’où il venait, tandis que les servants le savaient, eux qui avaient puisé l’eau – le maître du repas appelle le marié et lui dit: « Tout homme sert d’abord le bon vin et, quand les gens sont ivres, le moins bon. Toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à présent! » Cela, Jésus en fit le commencement des signes à Cana de Galilée et il manifesta sa gloire et ses disciples crurent en lui. (Jn 2,1-11)

Nous t’offrons, Seigneur Jésus, cette deuxième dizaine en l’honneur des Noces de Cana, et nous te demandons, par ce mystère et par l’intercession de ta sainte Mère, une plus grande confiance en Marie.

« Notre Père »,  10 « Je vous salue Marie », « Gloire au Père »

Prière : Grâce des Noces de Cana, descends dans mon âme et rends-la vraiment confiante en Marie.

Troisième Mystère Lumineux : « L’Annonce du Royaume de Dieu »

Prédication du Royaume de Dieu.jpg

Après que Jean eut été livré, Jésus vint en Galilée, proclamant l’Évangile de Dieu et disant: « Le temps est accompli et le Royaume de Dieu est tout proche: repentez-vous et croyez à l’Évangile. » (Mc 1,14-15)
Dès lors Jésus se mit à prêcher et à dire: « Repentez-vous, car le Royaume des Cieux est tout proche. » (Mt 4,17)
Il parcourait toute la Galilée, enseignant dans leurs synagogues, proclamant la Bonne Nouvelle du Royaume et guérissant toute maladie et toute langueur parmi le peuple. Sa renommée gagna toute la Syrie, et on lui présenta tous les malades atteints de divers maux et tourments, des démoniaques, des lunatiques, des paralytiques, et il les guérit. Des foules nombreuses se mirent à le suivre, de la Galilée, de la Décapole, de Jérusalem, de la Judée et de la Transjordanie. (Mt 4,23-25)

Nous t’offrons, Seigneur Jésus, cette troisième dizaine en l’honneur de la prédication du Royaume de Dieu, et nous te demandons, par ce mystère et par l’intercession de ta sainte Mère, une authentique conversion de notre coeur.

« Notre Père »,  10 « Je vous salue Marie », « Gloire au Père »

Prière : Grâce de l’annonce du Royaume de Dieu, descends dans mon âme et convertis mon coeur.

Quatrième Mystère Lumineux : « La Transfiguration »

Transfiguration.jpg

Or il advint, environ huit jours après ces paroles, que, prenant avec lui Pierre, Jean et Jacques, il gravit la montagne pour prier. Et il advint, comme il priait, que l’aspect de son visage devint autre, et son vêtement, d’une blancheur fulgurante. Et voici que deux hommes s’entretenaient avec lui: c’étaient Moïse et Élie qui, apparus en gloire, parlaient de son départ, qu’il allait accomplir à Jérusalem. Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil. S’étant bien réveillés, ils virent sa gloire et les deux hommes qui se tenaient avec lui. Et il advint, comme ceux-ci se séparaient de lui, que Pierre dit à Jésus: « Maître, il est heureux que nous soyons ici; faisons donc trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Élie »: il ne savait ce qu’il disait. Et pendant qu’il disait cela, survint une nuée qui les prenait sous son ombre et ils furent saisis de peur en entrant dans la nuée. Et une voix partit de la nuée, qui disait: « Celui-ci est mon Fils, l’Élu, écoutez-le. » (Lc 9,28-35)

Nous t’offrons, Seigneur Jésus, cette quatrième dizaine en l’honneur de ta Transfiguration, et nous te demandons, par ce mystère et par l’intercession de ta sainte Mère, un vrai coeur de disciple.

« Notre Père »,  10 « Je vous salue Marie », « Gloire au Père »

Prière : Grâce de la Transfiguration, descends dans mon âme et rends-la vraiment priante.

Cinquième Mystère Lumineux : « L’Institution de l’Eucharistie »

Eucharistie.jpg

Le Seigneur Jésus, la nuit où il était livré, prit du pain et, après avoir rendu grâce, le rompit et dit : « Ceci est mon corps, qui est pour vous ; faites ceci en mémoire de moi. » De même, après le repas, il prit la coupe, en disant : « Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang ; chaque fois que vous en boirez, faites-le en mémoire de moi. » Chaque fois en effet que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne. Ainsi donc, quiconque mange le pain ou boit la coupe du Seigneur indignement aura à répondre du corps et du sang du Seigneur. Que chacun donc s’éprouve soi-même, et qu’ainsi il mange de ce pain et boive de cette coupe ; car celui qui mange et boit, mange et boit sa propre condamnation, s’il ne discerne le Corps. (1Co, 11,23-29)

Nous t’offrons, Seigneur Jésus, cette cinquième dizaine en l’honneur de l’Institution de l’Eucharistie, et nous te demandons, par ce mystère et par l’intercession de ta sainte Mère, une plus grande dévotion au Très Saint Sacrement.

« Notre Père »,  10 « Je vous salue Marie », « Gloire au Père »

Prière : Grâce de l’Institution de l’Eucharistie, descends dans mon âme et rends-la plus fidèle au Très Saint Sacrement de l’Autel.