Edito

14ème dimanche – 5 juillet 2020 

Au revoir et Bonnes vacances !

A l’approche des vacances pour la plupart d’entre nous, il est bon d’entendre Jésus nous dire « Venez à moi vous qui peinez sous le poids du fardeau et moi, je vous procurerai le repos » !

Pourtant Jésus affirme ne pas avoir d’endroit où reposer la tête, il prie au milieu de la nuit et se retrouve fatigué au bord du puit lors de sa rencontre avec la Samaritaine… Visiblement le repos dont parle Jésus ne rime pas avec l’oisiveté mais se conjugue avec une activité débordante voire j’oserais dire avec l’épuisement de la passion, lorsque remettant l’Esprit Jésus repose dans les bras du Père…

A l’opposé pas besoin d’être un ado pour être fatigué par un rien ou au contraire, pour qu’un simple sourire nous requinque… Si le corps a besoin de repos, si notre psychisme a besoin de repos, notre âme en a besoin tout autant. C’est en accueillant le sourire de Jésus, en devenant son disciple que nous trouvons le repos pour notre âme, un repos spirituel, en Dieu.

Arrêter le travail et la course effrénée, mettre de côté les écrans est nécessaire, mais n’oublions pas de demander à Dieu la vraie libération… Impossible de trouver le repos si Dieu ne me libère de mes Égyptes, s’Il ne me pardonne mon péché et si je ne célèbre en retour le repos dominical.

Prendre du temps gratuit, admirer la nature est essentiel, mais n’oublions pas de remercier le Donateur. La libération offerte ne produira son véritable fruit de repos que si je prends le temps d’exprimer par la prière et la louange ma reconnaissance à Dieu le Père, que si j’apprends à me reposer en Lui, à devenir son enfant bien aimé…

Que Dieu nous donne la grâce du repos afin de mieux repartir pour de nouvelles missions….

Père Nicolas Troussel+