Edito

5ème dimanche du Carême – 29 mars 2020

Je suis la Résurrection et la Vie

Il y a quelques jours nous entendions parler de cet acte héroïque de Don Giuseppe Berardelli, prêtre de Bergame (Italie), qui a donné son respirateur à un jeune atteint comme lui de détresse respiratoire des suites du Covid 19. Remarquable geste qui illumine l’humanité.

Si de tels actes de bravoure peuvent être le fait de personnes admirables quelque soient leurs convictions, il reste que pour le père Giuseppe, c’est également fort de sa foi qu’il a pu se détacher de sa vie en ce monde pour qu’un autre puisse être sauvé.

Dans l’âme de ce prêtre brillait la lumière de la foi au Christ qui assure : « Celui qui croit en moi, même s’il meurt vivra, et celui qui vit et croit en moi, ne mourra jamais » (Jn 11, 25).

Non pas que le sacrifice de sa propre vie soit jamais chose aisée, mais grâce à et dans la foi il peut y avoir cette force d’amour et de confiance qui donne de croire que cette vie donnée est au fond une vie confiée … confiée à Dieu qui est l’Amour plus fort que la mort.

Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, après plusieurs mois de souffrances liées à la tuberculose et d’âpre lutte contre des assauts du démon qui voulait la convaincre de perdre la foi, a pu dire sur son lit d’infirmerie quelques jours avant sa mort : « je ne meure pas, j’entre dans la vie ».

Puisse cette lumière de foi garder nos âmes dans la confiance, dans l’espérance et dans l’Amour. Et qu’il nous soit donné de faire rayonner cette lumière autour de nous.

Père Antoine d’Eudeville + curé