Edito

La Sainte Trinité – 16 juin 2019

La Sagesse joue devant le Seigneur … joue dans l’Univers

La Sagesse s’épanouit au Ciel et sur la Terre. La Sagesse qui se donne à voir dans le monde, dans le cosmos et dans le vivant est la même Sagesse qui demeure face au Seigneur depuis l’origine des temps !

Mais que désigne ce mot de Sagesse ? Faut-il être un savant ou un maître contemplatif pour être proche du Seigneur ? La Sagesse n’attend pas de nous que nous soyons des érudits ou des gourous. Elle nous demande d’agir sous le regard de Dieu, de ‘jouer dans l’Univers sur Sa terre’. La Sagesse nous invite à ne pas laisser notre vie être ballottée par une suite de hasards mais d’y accueillir le dessein bienveillant du Seigneur. La Sagesse nous invite à garder confiance dans l’Amour du Seigneur pour sa création et ses créatures. Ainsi, forts de cette confiance, nous pouvons discerner comment le Seigneur nous révèle aujourd’hui son Amour pour l’humanité et pour chacun de nous personnellement et comment Il nous permet de répondre à cet Amour.

La Sagesse est donc à la fois accueil de la révélation et engagement de notre vie. Engager notre vie en réponse à la révélation nous prouve que le Seigneur nous a faits capables d’engagement, capables d’accueillir la révélation de son Amour. Nous découvrons dans l’engagement les motifs de l’engagement. Notre action ‘sous le regard de Dieu’ ne trouve pas sa source dans notre intelligence ou dans notre bonne volonté. Elle vient de la grâce que Dieu nous fait de nous offrir la Sagesse ‘formée avant les Siècles … avant l’apparition de la terre’.

Alors quel que soit notre âge et notre état de vie, accueillons et portons la Sagesse qui vient de Dieu. Alors ne craignons pas de dire à nos frères que leurs vies ont un sens dans l’Amour. Annonçons-le en tout instant en toutes circonstances et avec plus d’insistance pendant les neufs jours missionnaires qui s’ouvrent.

Ne craignons pas nos faiblesses, car c’est la Sagesse divine qui se manifeste à travers nos faiblesses. Ne craignons pas notre tristesse car :

La Sagesse trouve ses délices avec les fils des hommes !

Etienne Maitre, diacre