Edito

10ème Dimanche – 10 juin 2018

« C’est notre amitié qu’ils attendent, une amitié qui leur fasse sentir qu’ils sont aimés de Dieu et sauvés en Jésus-Christ »

Frère Eloi Leclerc in Sagesse d’un pauvre

Qui nous fera voir le bonheur ?

En ces derniers jours de notre mission paroissiale, nous avons un avant-goût de la réponse à la question posée par le Psaume. Faire mémoire de ce temps, c’est d’abord reconnaître que notre paroisse toute entière a été renouvelée par ce moment, dont le fruit principal aura été une joie profonde. Joie des paroissiens, joie du Pastis-Pétanque, joie du spectacle son et lumière, joie de l’offre renouvelée du pardon et de la guérison, joie de la vie plus forte que la mort en quelque sorte.

L’évangile de ce dimanche nous interpelle par ces paroles : « Voici ma mère et mes frères : qui fait la volonté de Dieu, celui-là est pour moi, frère, sœur, mère » Mc3 34-35). Notre Dame des Champs, la Vierge Marie, est le modèle du chemin du vrai bonheur : modèle de ceux qui veulent s’asseoir aux pieds de Jésus pour recevoir sa Parole : pour la transmettre, en vivre, et entrer dans son intimité au point de devenir pour Jésus, une mère, une sœur, un frère !

Notre mission d’évangélisation, c’est annoncer une bonne nouvelle où nous entrons dans une nouvelle fraternité, où nous apprenons à nous aimer en reconnaissant en l’autre le visage même du Christ qui a soif d’entrer en relation, qui a soif d’entendre une Bonne Nouvelle, celle du Salut : reconnaître dans le visage de l’autre qu’il y a quelque chose de sauvé ; reconnaître en l’autre un frère, une sœur ; reconnaître en l’autre vers qui je suis envoyé, une Bonne Nouvelle pour sa propre Vie !

Mon Dieu que c’est grand !

Père Christian Mahéas +