Edito

2ème dimanche de Pâques – dimanche de la Miséricorde – 23 avril 2017

Marie, mère de Miséricorde

Peut-être avez-vous entendu cette semaine l’annonce que le pape François canonisera Jacinta et Francisco Marto le 13 mai prochain. Il s’agit de deux des trois enfants à qui Marie est apparue, voici maintenant 100 ans, à Fatima. Ce sera l’occasion pour l’Eglise, et donc pour chacun de nous, de redécouvrir ce que la Mère de Jésus est venue nous dire.

Nous connaissons sans doute bien mieux le message de Lourdes. Peut-être aussi ceux de Notre-Dame du Laus et de la Salette puisque nous y sommes partis en pèlerinage paroissial l’an passé. Dans une semaine, nous serons cette fois dans le petit village de Pontmain, là encore pour découvrir ensemble le message que Marie nous a donné.

Fatima, Lourdes, la Salette, le Laus, Pontmain… Que de fois la Vierge Marie est venue vers nous ! C’est qu’elle est notre mère, et qu’elle prend soin de ses enfants, en particulier dans les moments de graves crises : à la Salette elle pleure de ce que le monde a oublié son fils ou le méprise, elle pleure des malheurs dans lesquels l’homme s’est plongé lui-même.

Mais où qu’elle vienne, il n’y a qu’un seul et même message : celui de prier pour le monde, pour la conversion des pécheurs, et de nous tourner vers Jésus qui vient nous sauver. C’est en réalité un message d’espérance et de miséricorde. A Pontmain elle annonce d’ailleurs : « Priez mes enfants, mon Fils se laisse toucher ».

En ce dimanche de la Miséricorde, reprenons conscience de la bonté infinie de Dieu pour nous. A travers Marie, c’est lui-même qui vient à nous pour que nous apprenions à vivre vraiment comme ses enfants.

Père Yannick Soufflet +